Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
François Coulaud

Eugène Boudin (1824-1898)

Voilà un artiste bien ignoré, en tout cas de moi jusqu'à assez récemment. J'en avais une vision assez lamentable, disons-le, d'un peintre de bord de mer plutôt classique... et de vaches.
Et puis voici qu'un article tombe incidemment sous mes yeux ébahis. Un journaliste (sans doute a-t-il perdu la raison) présente le bon Eugène comme le précurseur des impressionnistes.
Rien que ça.
N'importe-quoi !
Je me renseigne, potasse un peu et découvre :
- Que c'est le premier à peindre sur le motif de façon systématique, c'est à dire devant le paysage, en plein vent, sous le soleil ou sous la pluie et non dans son atelier et avec des touches de couleur. (Tiens, tiens, air connu et plus de vingt ans avant).
- Que Charles Beaudelaire, le poète mais aussi le critique d'art célèbre, le considère comme un grand Monsieur et le décrit comme le "peintre des ciels" (Tiens, tiens, tiens, ça se précise)
- Que Claude Monet le rencontre à dix-sept ans. A l'époque, il n'est encore qu'un caricaturiste doué, "et c'est Eugène Boudin qui l'emmène avec lui peindre les ciels et la mer, lui apprend ce qu'il sait et plante les germes du futur leader de ce mouvement énorme. Monet restera toute sa vie son ami et le présentera comme celui qui l'a fait devenir ce qu'il est.
Waoh !
Alors je vais voir ses peintures...
Et franchement, ça le fait !
Qu'en pensez-vous ?

Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)
Eugène Boudin (1824-1898)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article