Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
François Coulaud

Balade en Cadillac (21)

S'il vous prenait un jour l'idée, absurde j'en conviens, de préférer une route départementale à l'autoroute qui mène d'Orléans à Blois en moins de vingt minutes, un conseil, choisissez plutôt la rive gauche.
La meilleure pour une balade tranquille jusqu'au bord de Loire.
Dès la sortie de la ville, vous voilà sur une voie bordée d'arbres, ombragée, détendue. Et même si le paysage n'est pas encore très esthétique, on sent déjà comme un air de campagne, de douceur de vivre.
Déjà, on oublie la ville.
Quelques kilomètres, voici un hameau qui n'a guère changé depuis cinquante ans. Un restaurant gastronomique, un virage appuyé, un pont qui enjambe le Loiret.
Ne loupez pas le coup d’œil, c'est une jolie rivière.
Saint-Hilaire Saint-Mesmin, les choses se précisent. La lande reste plate, mais de ci, de là, on commence à voir des haies, des champs plus courts, des maisons anciennes en lieu des pavillons formatés.
A Clery Saint André, stoppez la Cadillac, descendez au bras de votre cavalière. La superbe basilique vaut un coup d’œil, une pause dans l'ombre de sa voute imposante.
Silence et charme.
Comment un monument de cette taille a pu être construit dans un si petit village ? Voilà un mystère que je n'ai jamais voulu préciser.
Continuons après cet arrêt rafraichissant...
Saint Laurent Nouan, vous ne le savez pas encore, mais la Loire est là, toute proche, qui se cache sur votre flanc droit., derrière ces quelques arbres.
On approche, on approche...
Elle va se dévoiler.
Magique.
Attendez...
Saint-Dyé sur Loire, quelques centaines de mètres encore, une courbe en légère montée...
Vous y êtes.
La levée dominant la Loire.
Spectacle !
Sur votre gauche c'est la grande vallée du fleuve, le coteau tout au bout, une ligne de toits rouges, d'arbres, de buissons feuillus.
Une envie de s'y promener.
Un autre jour.
Sur votre droite, les flots ardoise-bleuté, brillants par endroit, les îles au sable blanc, les feuillages verts découpés sur l'azur d'un ciel de petits nuages moutonneux.
La Touraine n'est pas loin.
Un château vous regarde de ses multiples fenêtres, Ménars.
L'ancienne voie ferré qui barre la plaine.
Blois.
La tête d'Annabelle se pose sur mon épaule, je frémis.
Sourire.
- Quel plaisir de retrouver cette ville. Je ne sais plus qui a dit je crois : "un amphithéâtre sur la Loire". Que c'est beau !
C'est le moment de sortir mon chiffre du jour.
- Et tu sais quoi ? Je viens de battre mon record, 55 kilomètres en tout juste un heure quarante minute dix huits secondes et quelques centièmes.
- Pas mal ! Et tu sais quoi ? La prochaine fois que l'on passe ici, on tente d'atteindre l'heure quarante-cinq minutes pour cinquante-cinq kilomètres.
- Wôôôh ! Carrément ?
- Carrément !
C'est pour des choses comme ça que je l'aime, mon Annabelle !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Muriel 28/04/2020 19:20

Merci pour la très jolie balade...

29/04/2020 08:13

Que ne ferais-je pas pour une Muriel ?