Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
François Coulaud

Et vous ? Vous changerez quoi, après ?

Cette épidémie, ce bâton jeté dans la roue de l'économie en croc en jambe mortel, devrait nous faire réfléchir.
Nous sommes dirigés par des clowns, nous sommes contrôlés par des milliardaires, des fonds de pension et la FNSEA. 
Et l'unique objectif de tous ces débiles est : "Qu'ils crèvent tous mais que l'on fasse des profits !"
Joli programme psychotique puisqu'il intègre le "Moi, je suis riche, je passerai à travers".
Vous le savez, je le sais, mais jusqu'à présent ils avaient beaucoup d'excuses à nous sortir et toutes les solutions.
Le réchauffement climatique, l'industrie, la technologie, trouveront des issues.
La disparition de la Bio-Diversité, on remplacera par des bestioles et des plantes formatées.
L'explosion des cancers, on inventera des remèdes.
Le vide des océans, on fera de l'élevage.
La pollution, on nettoiera. On fabriquera des machines pour ça.
Pas de problème !
Tout cela fait marcher l'économie.
Et surtout ne négligeons pas qu'on n'y est pour rien, on n'est pas coupable, on n'est pas totalement responsable. En tout cas, rien n'est prouvé.

Et puis...
Coronavirus.
Et brusquement on découvre...
- Que des solutions, il n'y en a pas. Pas de remèdes, pas de vaccin (cela viendra nous dit-on mais un peu tard).
- Que des moyens, il n'y en a pas. Oui, mais les hôpitaux, ce n'est pas rentable, merde !
- Que des dirigeants, il n'y en a pas. Ils disent noir le matin, blanc le lendemain, et surtout... ils ne savent pas et ont la trouille comme tout le monde.
- Que la démocratie, il n'y en a plus. Faites ce que l'on vous dit ou amendes et prison vous tombent dessus.
Oups !

Alors on rentre en confinement sans savoir si ça sert vraiment à quelque chose ni jusqu'à quand.
On a un espoir quand même, on se dit, le monde va sans doute changer après...
D'ailleurs tout le monde le clame, nos dirigeants, nos milliardaires, la FNSEA... non pas la FNSEA qui en profite pour valider le droit d'exploitation du plus gros élevage de poules en batterie de France. C'est dans le Cher. Comme ça, on fabriquera notre prochain Coronavirus tout seuls à la maison. Mourrons français.

Et puis...
Voilà que nos milliardaires et nos fonds de pension se rendent compte que cette histoire, même à eux, ça va finir par coûter pas mal de sous.

Du coup, vite, vite, vite, on met en route le déconfinement. Le 11 mai, on rouvre nos écoles qu'elles puissent accueillir les bambins qui n'empêcheront plus les travailleurs salariés (Notons ce terme) d'aller bosser et de faire tourner les grosses usines à milliardaires.
Vite, vite, vite...
Et les  restaurants, les cafés, les boutiques, les artisans ?
Ah non, on ne va pas déconfiner tout le monde en même temps.
Qu'ils crèvent, ça fera de la place aux gros.

Vous voulez mon avis ?
Je crains que ce soit foutu pour qu'ils nous le changent ce monde "d'après".

Mais alors, vous, moi, on pourrait le changer.
Ce serait bien.

Il suffirait de cesser de bouffer des produits pesticidés fabriqués dans des élevages ou des exploitations plus scandaleuses les unes que les autres. Il suffirait de cesser de baffrer ces nourritures de merde venant du monde entier et si possible de pays dans la misère.
Il suffirait de cesser de payer à crédit puis de changer toujours à crédit ces grosses voitures bien électroniques, ces grandes télés, ces gros téléphones, que sais-je ?
Il suffirait de cesser de consommer dans ces hypermarchés qui s'en mettent plein les fouilles, dans ces galeries marchandes, ces centres commerciaux monstrueux pour acheter, acheter et encore acheter.
Acheter mieux, moins et plus prêt de chez nous.
Il suffirait de cesser ces voyages débiles, ces avions qui tracent à travers le monde, ces pays que l'on "fait" en une semaine, ces croisières sur des bateaux gigantesques et polluants ?
Il suffirait...

Allons-nous ?

Ou pas ?

A suivre....
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article