Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
François Coulaud

Top articles

  • Balade en Cadillac (8)

    02 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    - Eh bien ! Tu m'as presque fait froid avec ton histoire. Je souris. Bien joué François ! Toujours blottie sur mon épaule, Annabelle frissonnerait presque. Moi aussi, mai pas pour la même raison. Et pourtant, en ce milieu d'après-midi, il fait un soleil...

  • Comment combattre l'ennui ?

    03 avril 2020 ( #Des trucs et des machins )

    Je suis un peu étonné car j'ai pas mal de relations, Internet qui me disent : - C'est le confinement, j'sais pas quoi faire ! J'm'ennuie ! Alors, réagissons, nom d'un petit bonhomme ! Pas de problème, Tonton François est là qui va vous régler tout cet...

  • Balade en Cadillac (9)

    03 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    - J'aime pas la Beauce ! Définitif, percutant, avec l'expression qui va bien. Si la Beauce était un paysage, Annabelle l'aurait assassinée de ces quatre mots. D'une montagne, ce serait devenue une plaine morne et triste. D'ailleurs ça l'est. Et puis,...

  • Nous sommes dans un état policier !

    04 avril 2020 ( #Des trucs et des machins )

    J'attendais d'avoir lu quelques articles digne de foi avant d'en être certain, mais, bon, c'est vérifié, l'oligarchie qui nous dirige est en train de mettre en place, avec l'excuse d'un virus, un état de non droit où nous serons tous fliqués, observés,...

  • La plume. (première partie)

    04 avril 2020 ( #Textes )

    Samuel débouche sur la plage de deux marches abruptes. Elle est plutôt peuplée comme d’habitude même s’il est l’heure où les familles geignardes et les vieillards-chaiselongues commencent à plier boutique. 17h30. Il se choisit un coin pas trop exposé,...

  • La plume (Seconde partie)

    05 avril 2020 ( #Textes )

    Une maman ronde, voluptueuse comme un nuage. Pas le bon endroit ni le bon moment affublée qu’elle est du mari et des deux enfants château-de-sable. Une solitaire qui ne peut que le rester vu sa maigreur d’anorexique qui se croit trop grosse. Et une silhouette…...

  • Agricul...tueurs

    06 avril 2020 ( #Des trucs et des machins )

    Et pendant que nous sommes tous confinés, pendant qu'on ne les regarde pas, que font les agriculteurs intensifs, les agriculteurs industriels, ils balancent leurs produits de merde et tuent nos insectes, nos oiseaux, et bientôt nous avec... Au dessus...

  • Balade en Cadillac (10)

    06 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Orléans. Déjà, en garant la Cadillac sur le quai de Prague, nous faisons sensation. Plusieurs têtes se retournent, surtout masculines. Elles ne seront pas déçues. Je coupe le moteur, nous descendons. Annabelle remet en place sa robe, se recoiffe d'une...

  • Touchez pas au grisbi par Albert Simonin

    08 avril 2020 ( #Mes lectures )

    Puisque nous sommes en confinement, c'est le moment de lire des bouquins. Vous savez bien ces trucs sur lesquels il y a des textes sans images, qui se "chargent" en tournant la page et ne "beuguent" jamais. Pour ma part je lis beaucoup de "livres" (ÖÖÖÖh...

  • Balade en Cadillac (11)

    07 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Traverser le pont George V, à pied, au bras d'une jolie femme, quoi de mieux ? La Loire tumultueuse, belle, les oiseaux qui jouent à se poursuivre, à piquer dans des sauts hallucinants, à raser l'eau, la tiédeur d'un joyeux soleil de printemps adouci...

  • Un petit truc amusant

    09 avril 2020 ( #Mes lectures )

    Comme souvent, je parcours ma bibliothèque BD plutôt vaste. Et comme j'adore Franquin, je viens de relire pour la niéniéniénièmé fois les premiers albums de la série Gaston. Je ne suis pas collectionneur mais je les ai en deux versions : - Les 4 premiers...

  • Balade en Cadillac (13)

    09 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Le café de la Demi Lune est un endroit que j'aime, simple, tranquille, populaire. Une courte terrasse, quelques places prises sur le trottoir, une façade à panneaux verts. A intérieur, le long bar qui occupe presque tout l'espace, les empilements de verres...

  • Balade en Cadillac (14)

    10 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Nous marchons sur le quai du châtelet, les grands platanes tremblent au dernier frisson de vent de la journée. Délicieusement. A gauche les maisons sages, à droite la Loire, belle, sauvage, avec ses iles ébouriffées. Un jogger approche dans le martellement...

  • Balade en Cadillac (15)

    13 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    La suite de l'extrait de "La femme à la fenêtre" – Mais je vous connais mieux que vous ne pouvez l’imaginer. Je vous observe depuis si longtemps sans que vous le sachiez, sans que vous ne m’ayez même aperçu. Il y a des mois que je suis là, proche de vous,...

  • Balade en Cadillac (16)

    14 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Suite de l'extrait de La femme à la fenêtre – Maintenant, je veux savoir votre nom… ou je m’en vais. Il a un rictus qu’elle reconnaît. Une sorte de mouvement de la bouche et des sourcils quand il a une contrariété. Chacun son tour. Elle lui doit bien...

  • Et vous ? Vous changerez quoi, après ?

    14 avril 2020 ( #Des trucs et des machins )

    Cette épidémie, ce bâton jeté dans la roue de l'économie en croc en jambe mortel, devrait nous faire réfléchir. Nous sommes dirigés par des clowns, nous sommes contrôlés par des milliardaires, des fonds de pension et la FNSEA. Et l'unique objectif de...

  • Balade en Cadillac (17)

    15 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Suite de l'extrait de La femme à la fenêtre – Un autre jour… Tu veux tout savoir, espèce de petite curieuse. Eh bien, il te faudra patienter… C’est elle qui à son tour joue la gamine. Voilà qu’elle se vexe ! Elle a toujours eu un sale caractère ce n’est...

  • Gribouillis de ce jeudi

    16 avril 2020 ( #mes gribouillis )

    Je n'ai pas l'habitude de vous montrer à deux reprises le même gribouillis mais une fois n'est pas coutume. Celui-ci, je l'avais d'abord dessiné au trait, je l'avais scanné, puis repris en le remplissant au noir avant, comme à l'habitude, de le jeter...

  • Balade en Cadillac (18)

    16 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    - Oups, nous avons un problème, Annabelle ? - Ah bon, lequel ? - Eh bien, l'Annabelle de la vraie vie, ton alter ego, me dit qu'on ne peut pas mettre la suite de l'histoire parce que c’est assez sexuel et un peu violent aussi. - Elle a raison. Eh bien...

  • Balade en Cadillac (19)

    17 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Dernier extrait de "La femme à la fenêtre". – Comment tu me trouves ? – Belle. Juste belle. Une nouvelle Sabine très glamour sort de la cabine d’essayage. Une courte robe diaphane dévoile deux jambes parfaites. Un satin noir, sage, voilé d’une gaze transparente,...

  • Balade en Cadillac (20)

    22 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    Assis sur le banc le mieux placé du Parc Pasteur, mon parc préféré, nous regardons le soleil se coucher sur Orléans dans un éclaboussement de rouge, d'orange et de bleu. Les couchers de soleil sur la Loire sont les plus beaux. Je me penche sur Annabelle,...

  • Fascinante

    25 avril 2020 ( #Textes )

    Assise sur un amas de pierres vertes au dessus de la rivière, elle est belle comme jamais. Une robe noire souple plutôt sage, un corsage qui l’est beaucoup moins, blanc, brodé de transparences laissant découvrir les épaules rondes, sensuelles et puis...

  • Quand la presse pue autant que la télévision !

    25 avril 2020 ( #Des trucs et des machins )

    Je viens de lire Le MONDE de ce weekend et je suis tétanisé. Moi qui avais de l'estime pour ce journal, qui croyais qu'il était écrit par des gens intelligents, comme il a changé. C'est devenu une poubelle à gros titres, un étron qui provoque l'inquiétude...

  • Balade en Cadillac (21)

    27 avril 2020 ( #Ma vie avec Annabelle )

    S'il vous prenait un jour l'idée, absurde j'en conviens, de préférer une route départementale à l'autoroute qui mène d'Orléans à Blois en moins de vingt minutes, un conseil, choisissez plutôt la rive gauche. La meilleure pour une balade tranquille jusqu'au...

  • Apparition

    01 mai 2020 ( #Textes )

    Paris, 17 heures, mi juin. Boulevard Haussmann. Galeries Lafayette. Chaleur, bruits de moteur, encombrement. Le bras posé sur ma vitre ouverte, je me demande pour la dixième fois pourquoi je suis venu me perdre dans ce quartier que je connais par cœur...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>